Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 octobre 2012 1 15 /10 /octobre /2012 13:54

(Je précise avant de commencer la lecture, ça peut risque de troubler les mamans, à lire que si vous le sentez ! Je rassure tout de même : Noé va bien et tout s'est bien passé !)

 

Tout a commencé avec ce choix difficile, comme vous avez pu le lire ICI.

Et voilà, c'est fait, depuis 2 semaines mon fils est circoncis (enfin "posthectomisé"). Médicalement parlant ça s'est très bien passé, mais pour le reste ça n'a pas été une partie de plaisir !

Lundi 1er octobre nous arrivons donc dans le service de chirurgie ambulatoire avec notre petit Noé tout content d'être dans un endroit inconnu, qui commence à explorer son environnement, comme à son habitude. La seule idée qu'il se fait de ce qui l'attend c'est qu'il va voir le docteur pour son zizi ! Et oui, c'est pas évident avec un enfant qui a un retard  de langage pour échanger sur une intervention à venir....

Un petit garçon est arrivé dnas la chambre, il venait pour la même chose. Noé a été préparé pour l'intervention et à 9h il est parti sur le brancard, tout sourire, je l'ai accompagné jusqu'à l'entrée du bloc, il m'a dit "à ta l'heu' maman" avec son smile et je suis repartie attendre dans la chambre assez confiante de l'avoir laissé come ça, pas stressé, souriant...
BeFunky_20121001_081600.jpg 

Ahhh et bien je ne l'ai pas retrouvé aussi souriant à son retour ! Il me l'ont ramené vers 10h, plus tôt que prévu apparemment car ils n'arrivaient pas à le calmer et il me réclamait trop ! Bichette, il m'a crevé le cœur quand je l'ai vu pleurant, sanglotant, il arrivait à sortir un "bobo" de sa bouche entre 2 sanglots. Mon cœur de maman a eu mal, la culpabilité a pris le dessus.... Avait-on pris la bonne décision ?

Le petit garçon à côté, 1 an plus vieux que Noé, à qui ses parents avaient dit qu'il allait partir comme Noé, qu'il avait vu comment il était partit avec le sourire lui.... commençait à gravement flipper, il ne voulait pas partir comme Noé finalement et s'est mis à pleurer. Ses parents ont changé de disque : "mais non, toi c'est pas pareil, tu vas pas avoir comme le petit garçon...."

On pensait qu'il partirait pendant que Noé était en salle de réveil, et bien non, d'autres sont passés entre temps et le petit à côté a vu Noé pleurer pendant 1h avant de partir à son tour....

Là j'ai passé 1h30 à tenter de consoler mon Doudou, il pleurait, il avait mal, dès qu'il s'apaisait dans mes bras il voulait que je le remette sur le lit. Allongé il commençait à fermer les yeux, moins de 2 secondes plus tard il pleurait à nouveau que je le reprenne il avait trop mal... on a fait ce petit manège lit/bras durant 1h30, toutes les 2 minutes. Et le Monsieur à côté qui m'affirmait qu'il n'avait pas mal, que c'était l'anesthésie qui l'avait secoué, que ce n'était pas possible, qu'on leur donnait des trucs pour la douleurs, etc.... je l'aurais bouffé !
Bizarrement il ne tenait pas le même discours quand son petit est remonté pleurant de douleurs (moins longtemps que Noé, mais quand même).

Dans un sens il n'avait pas tord, certes Noé avait mal mais au fond de moi j'étais persuadé qu'il se disait "mais tu m'as fait quoi là ? Tu m'a emmené me faire charcuté, tu m'as emmené dans un endroit où on m'a fait mal". Je pense que ne sachant pas ce qui l'attendait il a été très surpris, mauvaise surprise bien sur !!!

Puis les pleurs se sont espacés, et on lui a apporté une madeleine et un jus de fruit qu'il a apprécié manger, ça l'a calmé un peu. Après ce petit encas il s'est même endormi, tout près de moi, je l'ai couvert délicatement, j'ai carressé son visage encore marqué par la douleur et les pleurs.

Après cette petite sieste il était mieux, il me disait "bobo" mais sans pleurer. Il a eu son repas de midi : une tranche de jambon, un bout de pain, du fromage, je lui ai fait un petit sandwich qu'il a mangé devant les Zouzous, tranquillement. 

Et il s'est levé, à partir de là, c'était bon j'avais retrouvé mon petit garçon, j'ai même dû le sortir de la chambre qu'il était en train de déménager, risquant de réveiller le garçon d'à côté, endormi depuis peu. J'ai arpenté les couloirs durant 3 plombes avec mon cul-nu à côté.

 

A 16h, après la visite et les derniers conseils du chirurgien, on a enfin pu sortir !

Les 1ers jours à la maison ont été difficiles, les nuits surtout. Il avait encore la couche la nuit et quand il la mouillait ça le réveillait, il pleurait, il avait mal, il a fini par la refuser, j'ai donc passé 2-3 nuits à changer les draps mouillés. Les 1ers temps il appréhendait tellement de faire pipi qu'il attendait jusqu'à ne plus tenir et se vidait de 10 litres peu importe où il était sans pouvoir s'arrêter...
La cicatrisation a commencé son chemin, ça croûte, ça coule, c'est moche, mais c'est normal.... 

La seconde semaine tout est rentré dans l'ordre, il n'avait mal qu'après la douche, quand la croûte ramollisait ou si on touchait. 

Et ce weekend, voyant qu'il ne restait qu'une grosse croûte bien sèche, on a pensé qu'il pouvait retourner à l'école.

 

Il a donc repris le rythme normal de sa petite vie, il ne lui reste plus qu'à attendre que cette croûte tombe !

C'est fait, y aura plus de soucis, on passe à autre chose.... Et le point positif : mon Doudou est propre la nuit !!!! :D

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

MamanChat 15/10/2012 20:47


Aie pauvre pti bouchon !


Contente que ça aille mieux pour lui et félicitations pour cette propreté du coup :)

family5 16/10/2012 14:34



Merci MamanChat !!!

Présentation